Depuis le 12 octobre dernier, les frontières du Cap-Vert sont rouvertes. Il est donc enfin possible de partir explorer cet État insulaire.

Alors que plusieurs pays européens referment leurs frontières en vu de la recrudescence du nombre de cas sur le continent, le gouvernement du Cap-Vert a, quant à lui, décidé de rouvrir les frontières du pays au tourisme international. Depuis le 12 octobre dernier, il est maintenant possible de se rendre sur l’archipel.

Tourisme à nouveau possible

Partiellement fermées depuis le mois de février, les frontières du Cap-Vert ont enfin rouvert au tourisme international.

 « Le gouvernement a décidé que le moment est venu de rétablir la liaison aérienne complète avec l’extérieur », a déclaré lors d’une conférence de presse le ministre du Tourisme et des Transports, Carlos Santos.

Certes, les frontières sont maintenant rouvertes, mais il est important de noter que certaines restrictions sont applicables pour tous les voyageurs désirant se rendre sur l’archipel.

En effet, tout individu désirant franchir les frontières du Cap-Vert devra présenter un test PCR négatif réalisé de moins de 72 heures. Cette nouvelle mesure est valable pour les voyageurs se déplaçant en navire comme en avion.

« Dans l’attente de précisions supplémentaires de la part des autorités capverdiennes quant aux modalités de cette réouverture, les voyageurs se rendant au Cap-Vert devront présenter, à l’arrivée dans le pays, un test virologique (PCR) négatif de moins de 72 heures », est-il mentionné sur le site web du ministère de l’Europe et des affaires étrangères.

La réouverture des frontières, essentielle pour l’économie du pays qui dépend fortement du tourisme, survient au moment où le pays a été en mesure de « renforcer les moyens de dépistage », comme l’a expliqué le ministre. En effet, Sal et Boa Vista, les deux principales destinations touristiques, disposent de centres de tests certifiés.

La mise en place de stations de tests certifiés était une mesure non négligeable pour que les touristes se rendant sur place se sentent en sécurité et puissent voyager en toute confiance.

Rétablir la connexion complète

Pour les Capverdiens, le retour à une vie soi-disant normale a eu lieu en mai-juin. Dès lors, la majorité des mesures de confinement mises en place ont été levés. Toutefois, alors que les frontières devaient initialement rouvrir en juillet, elles sont restées fermées jusqu’à lundi dernier.

« C’est le moment de rétablir la connexion complète avec l’extérieur, en obéissant aux exigences approuvées et périodiquement revues par les autorités competentes », a déclaré Carlos Santos

Depuis le début de la pandémie, le pays a enregistré quelque 6700 cas de coronavirus, dont plus de 70 décès.

La réouverture des frontières du Cap-Vert en bref

Interdit depuis le mois de mars, le trafic aérien et maritime commercial de passagers à destination et en provenance du Cap-Vert est à nouveau possible depuis lundi dernier. Cette annonce rivalise avec les mesures concernant de nouvelles restrictions d’entrée mises en place par les différents gouvernements européens. Au vu de la situation en France, il est à se demander si l’annonce de la réouverture des frontières sera suffisante pour relancer le tourisme sur cet archipel bien connu.

Pour en savoir plus sur l’impact du coronavirus (Covid-19) sur l’industrie touristique, lisez notre guide sur le sujet ou abonnez-vous à notre newsletter. Chaque jour, nous vous informons des actualités et nouvelles concernant la propagation du virus et ses conséquences sur les voyageurs.

Enfin, si vous avez des questions, n’hésitez pas à rejoindre notre communauté Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.

Auteur

Passionnée de voyages et de découvertes, Vicky est constamment à la recherche de nouveaux pays à explorer et de nouvelles cultures dans lesquelles s'immerger. Si vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas à la contacter par email et il lui fera un plaisir de vous répondre !

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.