L’Union européenne vient de modifier la liste des pays dont les voyageurs sont autorisés à se rendre en son sein. Les voyageurs du Canada, de la Tunisie et de la Géorgie ne sont maintenant plus admis sur son territoire.

Il n’y a pas qu’en Europe que la situation entourant le coronavirus s’aggrave de jour en jour. En effet, le nombre de personnes infectées par la maladie augmente aux quatre coins de la planète. Par conséquent, la liste des pays dont les voyageurs sont autorisés sur le territoire de l’Union européenne passe de 11 à 9 pays. Tous les voyageurs en provenance du Canada, de la Tunisie et de la Géorgie ne sont désormais plus admis dans L’UE, alors que les voyageurs en provenance de Singapour, eux, sont en revanche désormais autorisés, comme l’a récemment appris Le Devoir.

9 pays désormais sur la liste

En mars, l’UE a décidé d’interdire les voyages considérés comme non essentiels sur son territoire. Plus personne ne pouvait franchir les frontières de l’UE, à raison de quelques exceptions. En juin, alors que la situation s’est améliorée, les 27 pays membres se sont entendus sur une liste de 15 pays dont les ressortissants pourraient se rendre sur ton territoire.

Réduite à 11 en août, la liste en question ne compte maintenant plus que neuf pays : l’Australie, le Japon, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Corée du Sud, la Thaïlande, l’Uruguay et Singapour, ainsi que la Chine, mais sous réserve de confirmation de la réciprocité pour ce dernier pays.

Australien Sydney-1

« En raison d’une forte hausse des cas d’infection, la Géorgie, le Canada et la Tunisie ont été retirés de la liste », a indiqué Le Devoir de source diplomatique européenne, ajoutant que « Singapour va être ajouté à la liste en raison d’une amélioration des taux d’infection ». Cette nouvelle mesure est effective à compter d’aujourd’hui, soit le 23 octobre 2020.

Bien entendu, certaines exceptions s’appliquent. Les interdictions d’entrée dans l’UE ne concernent pas les citoyens et résidents de longue durée et leurs familles. Une exemption est également prévue pour les voyageurs ayant une fonction essentielle, comme le personnel médical.

Une simple recommandation

Comme toutes les décisions prises par l’UE, il ne s’agit que d’une recommandation. Par conséquent, tous les pays membres n’ont pas à mettre en place cette mesure. Chaque État reste compétent en matière de contrôle de ses frontières et des voyageurs qu’il laisse entrer sur son territoire.

L’UE tente toutefois de se coordonner sur ses frontières extérieures, étant donné le principe de liberté de circulation au sein de l’espace Schengen, qui compte 26 membres, soit les 22 États membres de l’UE et les 4 États associés : l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse.

Déplacements sous réserve de réciprocité

Cette nouvelle annonce n’est pas particulièrement surprenante, car les frontières du Canada sont fermées depuis le mois de mars. Aucun ressortissant européen n’est autorisé à se rendre sur le territoire du deuxième plus grand pays au monde. Pour l’instant, la réouverture des frontières du Canada est prévue pour le 31 octobre, mais les restrictions d’entrée ne cessent d’être prolongées, alors rien n’est assuré.

Alors que l’UE avait mentionné qu’elle n’ouvrirait ses frontières qu’aux pays qui acceptaient les Européens afin de respecter une certaine réciprocité, elle n’avait jusqu’à présent pas interdit les Canadiens à franchir ses frontières.

Du côté de la Tunisie, tous les voyageurs français qui désirent s’y rendre sont contraints d’effectuer une quatorzaine.

Quant à la Géorgie, le pays a, en septembre, adopté une liste de cinq pays, dont la France, qui établit que les citoyens ou résidents permanents de ces pays peuvent se rendre en Géorgie sans conditions et sans effectuer de quarantaine obligatoire, à condition de venir par un vol direct et de ne pas avoir séjourné dans un autre pays dans les deux semaines précédant leur déplacement. Il reste donc à voir si cette mesure restera valable dans les prochaines semaines.

La nouvelle liste des pays dont les voyageurs sont autorisés dans l’UE en bref

L’Union européenne a décidé d’agir et d’enfin modifier sa liste des pays dont les voyageurs sont autorisés à entrer sur son territoire à la vue d’une recrudescence du nombre de personnes atteintes du coronavirus à l’échelle internationale. Les voyageurs du Canada, de la Tunisie et de la Géorgie ne sont donc plus admis sur le territoire de l’UE, alors que les ressortissants de Singapour peuvent, quant à eux, maintenant franchir les frontières. Il reste à voir si certaines mesures de réciprocité seront mises en place.

Pour en savoir plus sur l’impact du coronavirus (Covid-19) sur l’industrie touristique, lisez notre guide sur le sujet ou abonnez-vous à notre newsletter. Chaque jour, nous vous informons des actualités et nouvelles concernant la propagation du virus et ses conséquences sur les voyageurs.

Enfin, si vous avez des questions, n’hésitez pas à rejoindre notre communauté Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.

Auteur

Passionnée de voyages et de découvertes, Vicky est constamment à la recherche de nouveaux pays à explorer et de nouvelles cultures dans lesquelles s'immerger. Si vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas à la contacter par email et il lui fera un plaisir de vous répondre !

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.