Le 10 septembre dernier, le gouvernement britannique a annoncé que les voyageurs provenant de certains territoires français d’Outre-mer seraient désormais contraints d’effectuer une quarantaine lors de leur arrivée en Angleterre.

Alors que tous les voyageurs provenant de France sont contraints d’effectuer une quarantaine à leur arrivée en Angleterre depuis le 15 août dernier, les territoires d’Outre-mer étaient, quant à eux, épargnés par cette stricte mesure. Malheureusement, depuis jeudi dernier, tout individu provenant de la Polynésie française et de la Réunion doivent s’isoler pendant 14 jours en arrivant en Angleterre.

L’Outre-mer sur la liste rouge de l’Angleterre

Découpant désormais les endroits à risque par région plutôt que par pays, l’Angleterre a annoncé que certains territoires d’Outre-mer étaient maintenant placés sur la liste des endroits dont les ressortissants doivent subir une quarantaine pour se rendre en Angleterre.

Dans un tweet publié le 10 septembre dernier, le ministre des Transports britannique Grant Shapps a annoncé que cette nouvelle mesure avait été mise en place afin « d’assurer la sécurité de tous. »

Il est à noter que tous les ressortissants du Portugal – à l’exception des Açores et Madère – et de la Hongrie sont également contraints d’effectuer une quarantaine à leur arrivée en Angleterre depuis jeudi dernier.

Ce découpage par zone marque une évolution dans la gestion de la pandémie. C’est d’ailleurs ce que plusieurs pays européens, tels que l’Allemagne, ont commencé à faire. En effet, l’Allemagne a récemment annoncé qu’après l’Île-de-France, la région de Paris, et Provence-Alpes-Côte d’Azur, les régions Occitanie, Nouvelle-Aquitaine, Auvergne-Rhône-Alpes ainsi que l’île de Corse avaient été classées à risque.

« Pour la première fois, nous disposons de données et des capacités suffisantes pour ajouter et retirer certaines îles [et certaines régions de la liste des pays soumis] à la quarantaine », a déclaré Grant Shapps.

La France est toujours sur la liste rouge

Le 15 août dernier, les autorités britanniques avaient annoncé la remise en place d’une quatorzaine pour tous les passagers en provenance de France. Un mois plus tard, cette mesure n’a toujours pas été révoquée.

Par conséquent, tous les ressortissants français sont contraints d’effectuer une quatorzaine lors de leur arrivée en Angleterre. Cette mesure revêt un caractère obligatoire et est susceptible de faire l’objet de vérifications. Les infractions sont passibles d’amendes pouvant aller de 1000 à 3200 livres sterling.

Le test de dépistage PCR n’est toujours pas obligatoire pour les déplacements entre les deux pays. Il n’est demandé aux Français que de remplir un formulaire avec leurs contacts, leur adresse de résidence ou de séjour et les informations sur le voyage.

En cas de voyage ou de transit au cours des 14 derniers jours dans un pays qui ne fait pas l’objet d’exemptions, il convient de respecter la quatorzaine depuis le passage dans ce pays.

Les mesures de quarantaine imposées aux ressortissants d’Outre-mer en bref

Petit à petit, l’Europe se referme. Alors que la France est de plus en plus citée sur les listes rouges des pays européens, c’est maintenant au tour des territoires d’Outre-mer d’être contraints à de nouvelles mesures draconiennes imposées par les gouvernements des États du continent. Assisterons-nous à une seconde fermeture des frontières ? Pour l’instant, tout semble indiqué que c’est ce qui risque de se passer…

Pour en savoir plus sur l’impact du coronavirus (Covid-19) sur l’industrie touristique, lisez notre guide sur le sujet ou abonnez-vous à notre newsletter. Chaque jour, nous vous informons des actualités et nouvelles concernant la propagation du virus et ses conséquences sur les voyageurs.

Enfin, si vous avez des questions, n’hésitez pas à rejoindre notre communauté Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.

Auteur

Passionnée de voyages et de découvertes, Vicky est constamment à la recherche de nouveaux pays à explorer et de nouvelles cultures dans lesquelles s'immerger. Si vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas à la contacter par email et il lui fera un plaisir de vous répondre !

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.