Cette semaine, les dirigeants de compagnies aériennes et d’aéroports européens ont demandé au gouvernement canadien d’autoriser la levée des restrictions pour les individus voyageant entre le Canada et l’Europe.

Une douzaine de compagnies aériennes – dont Air France et Lufthansa – ainsi que plusieurs aéroports européens ont envoyé une lettre à Justin Trudeau, le Premier ministre du Canada, afin de demander que les mesures strictes que doivent respecter les voyageurs en arrivant au Canada, telles que les mesures de quatorzaine obligatoire, soient abolies.

Les exigences en matière de voyage ne sont pas réciproques

Dans une lettre datée du 27 juillet, les cadres supérieurs de près d’une douzaine de compagnies aériennes et d’aéroports européens ont averti que « puisque de nombreux pays de l’Union européenne (UE) et la Suisse exigent la réciprocité pour rétablir l’accès, le maintien des restrictions d’entrée et des exigences de quarantaine du Canada devient problématique. »

« Le Canada devrait chercher à supprimer les restrictions imposées aux voyages des ressortissants de l’Union européenne et de la Suisse et permettre un rétablissement sûr, prudent et raisonnable des voyages entre deux partenaires commerciaux importants », auraient déclaré les dirigeants dans la lettre.

Ils désirent ainsi mettre de la pression sur le gouvernement canadien afin qu’il supprime les restrictions liées au coronavirus qui ont découragé les voyages aériens internationaux. Le contenu de la lettre, qui a été envoyée au Premier ministre, aurait été examiné par Reuters.

Les frontières du Canada restent fermées

Au cours des dernières semaines, l’UE a pris des mesures pour assouplir les exigences en matière de voyage, tant à l’intérieur de l’UE qu’à l’égard des citoyens de certains autres pays, dont le Canada, bien que la Grande-Bretagne ait réintroduit cette semaine une quarantaine de 14 jours pour les arrivées en provenance d’Espagne.

Ville de Québec, au Canada

À l’heure actuelle, le Canada maintient toujours ses frontières fermées pour les voyages non essentiels avec les États-Unis, son principal partenaire commercial, en raison de l’augmentation des cas de coronavirus aux États-Unis. Alors que le taux d’infection est beaucoup moins important en Europe, les restrictions sont toutefois maintenues pour les citoyens européens. Les exigences ne sont donc pas réciproques entre l’Europe et le Canada.

« Tout comme l’UE a reconnu les succès du Canada dans la gestion de la pandémie, le Canada doit reconnaître ceux de l’UE. […] Le Canada a fait d’énormes progrès pendant la pandémie, mais il ne peut pas rester isolé éternellement », serait-il mentionné dans la lettre.

Les dirigeants ont souligné que l’UE et la Suisse sont des « juridictions sûres », de nombreux pays ayant un taux d’infection inférieur à celui du Canada.

La lettre signée par Air France envoyée au Canada en bref

Le Canada est l’un des rares pays à maintenir de strictes mesures d’entrée avec l’Europe, alors que les frontières de l’Europe sont ouvertes aux Canadiens. Le manque de réciprocité entre les deux gouvernements risquent de poser problème dans les semaines à venir si aucune solution n’est amenée par le gouvernement canadien.

Pour en savoir plus sur l’impact du coronavirus (Covid-19) sur l’industrie touristique, lisez notre guide sur le sujet ou abonnez-vous à notre newsletterChaque jour, nous vous informons des actualités et nouvelles concernant la propagation du virus et ses conséquences sur les voyageurs.

Enfin, si vous avez des questions, n’hésitez pas à rejoindre notre communauté Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.

Auteur

Passionnée de voyages et de découvertes, Vicky est constamment à la recherche de nouveaux pays à explorer et de nouvelles cultures dans lesquelles s'immerger. Si vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas à la contacter par email et il lui fera un plaisir de vous répondre !

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.