Alors que les mesures de confinement se resserrent, plusieurs Français tentent de quitter la ville afin de rejoindre la province pour aller s’y confiner. Par conséquent, la SNCF a mis en place des mesures plus drastiques afin de réduire ses liaisons et d’assurer la sécurité des passagers qui voyagent pour des motifs légitimes.

La SNCF réduit son offre de TGV à 7 %

La SNCF n’a cessé de réduire son trafic au cours des dernières semaines afin de se contraindre aux nouvelles mesures de confinement du gouvernement.

« Il s’agit d’éviter l’engorgement des quais, pour empêcher les voyageurs de se masser dans les trains, et pour limiter au maximum la promiscuité qui peut en résulter », a expliqué Jean-Baptiste Djebbari, le Secrétaire d’État aux Transports.

Alors que l’offre de train est déjà réduite de plus de moitié, la réduction sera resserrée ce weekend, car la compagnie ferroviaire vient d’annoncer qu’elle réduirait son offre à 7 %. Cette réduction ne concerne toutefois que les TGV. Il n’y aura que les liaisons considérées comme « essentielles » qui seront conservées.

SNCF

« Nous avons […] réduit progressivement l’offre, à environ 15 % de l’offre habituelle, et nous continuerons à réduire cette offre ce week-end, pour passer de 90 à 40 TGV par jour », a-t-il ajouté sur Franceinfo.

Cette réduction drastique de l’offre de TGV a pour vocation d’endiguer un nouvel exode des villes vers les campagnes ce week-end, comme nous l’avons vu les weekends précédents.

En ce qui concerne l’Intercité, le gouvernement réduit le nombre de liaisons à un aller-retour par jour et par destination.

Plus de contrôles

Dès vendredi, le gouvernement a annoncé qu’il y aurait davantage de contrôles en gare. Les contrôleurs devront s’assurer que tous ceux qui partent en voyage ont un motif légitime de le faire. Par conséquent, tous ceux qui désirent partir en weekend pour le loisir se verront refuser l’accès aux trains.

Avec les nouvelles mesures, il est important de noter que les trains ne peuvent être remplis à plus de 50 % afin que les individus soient à une distance suffisante les uns des autres.

Transport gratuit pour le personnel soignant

Lundi dernier, la SNCF a rendu gratuit les TGV et Intercités pour les personnels soignants. Par conséquent, ils peuvent désormais utiliser les trains des grandes lignes pour pouvoir aller travailler dans les hôpitaux luttant pour sauver les individus atteints par le Covid-19.

La mesure concerne les TGV – inOui et Ouigo — et les Intercités, mais pas les TER ni les trains de la banlieue parisienne, qui dépendent des régions.

« S’ils ont le justificatif de leur direction, ils peuvent voyager dans toute la France pour aller renforcer un service », a indiqué le directeur de SNCF Voyages, Alain Krakovitch.

Les mesures de la SNCF en bref

Alors que les compagnies aériennes réduisent leur offre de vols, c’est au tour de la SNCF de faire de même. C’est à espérer que la compagnie ferroviaire continuera d’exercer ses activités au minimum et ne suspendra pas toutes ses liaisons au cours des prochains jours.

Pour en savoir plus sur l’impact du coronavirus (Covid-19) sur l’industrie touristique, lisez notre guide sur le sujet ou abonnez-vous à notre newsletterChaque jour, nous vous informons des actualités et nouvelles concernant la propagation du virus et ses conséquences sur les voyageurs.

Si vous avez des questions concernant des annulations, des demandes de remboursement, des fermetures de frontières ou autre chose, n’hésitez pas à nous envoyer un email ou à rejoindre notre communauté Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.

Auteur

Passionnée de voyages et de découvertes, Vicky est constamment à la recherche de nouveaux pays à explorer et de nouvelles cultures dans lesquelles s'immerger. Si vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas à la contacter par email et il lui fera un plaisir de vous répondre !