Rassurez-vous ! Les billets de la SNCF ne seront pas plus chers cet été, et ce malgré le manque à gagner. Il sera donc possible de voyager à travers la France sans avoir à vider son portefeuille.

C’est nul autre que le secrétaire d’État aux Transport, Jean-Baptiste Djebbari, qui l’a mentionné le 19 mai dernier. Alors que la crainte concernant une hausse du prix des billets de la SNCF se faisait ressentir, le secrétaire d’État a voulu rassurer la population en déclarant qu’il n’y aura pas d’inflation tarifaire.

Le manque à gagner de trois milliards d’euros est toujours présent

Pas de doute à avoir ! Les billets de train pour partir en vacances en France cet été ne seront pas plus chers que ce qui était initialement prévu. Le 19 mai dernier, Jean-Baptiste Djebbari s’est prononcé sur la question.

« Il n’y aura pas d’inflation tarifaire. Les prix pratiqués à l’occasion de cette reprise ne seront pas supérieurs à ceux que les Français connaissent habituellement », a-t-il déclaré.

Par conséquent, la reprise des opérations de la SNCF ne permettra pas à l’entreprise de compenser le manque à gagner de trois milliards d’euros. Plombée par les grèves et la crise sanitaire, la SNCF attend impatiemment une aide d’État qui ne vient pas.

Train de la SNCF

Pourtant, Jean-Baptiste Djebbari a mentionné que l’État aiderait « évidemment » la SNCF. Il est dit que le gouvernement attendrait la fin de la crise pour agir, afin d’avoir une meilleure vue d’ensemble sur le plan financier de la SNCF.

Rappelons que l’État a toutefois déjà offert 7 milliard d’euros à Air France, l’autre fleuron de l’économie française, afin que la compagnie aérienne puisse reprendre ses opérations aussi tôt que possible.

Le nombre de réservations est en hausse

Depuis l’annonce de la reprise de ses activités, les réservations vont bon train du côté de la SNCF. L’entreprise a indiqué avoir enregistré un niveau particulièrement élevé de réservations durant le premier week-end suivant le déconfinement.

En effet, la SNCF aurait vendu plus de 140 000 places entre vendredi et dimanche, et ce pour l’été uniquement. Le nombre de réservations serait par conséquent aussi élevé qu’en mai de l’an dernier.

« On revient à la moyenne, mais il n’y a pas eu de rattrapage », a expliqué la SNCF.

À l’heure actuelle, la SNCF assure 60 % de son trafic habituel. Toutefois, si la tendance se maintient, « l’objectif est de remonter à 100 % dans la première quinzaine de juin », a expliqué Christophe Fanichet, le PDG de SNCF Voyageurs.

Les billets vendus par la SNCF en bref

Alors qu’on a récemment appris qu’il serait possible de voyager à travers la France cet été, cette nouvelle concernant le prix des billets de la SNCF risque d’être bien accueillie. Il est toutefois à se demander où est-ce que la SNCF arrivera à puiser de nouveaux fonds, puisqu’aucune aide d’État n’a encore été annoncée à ce jour.

Pour en savoir plus sur l’impact du coronavirus (Covid-19) sur l’industrie touristique, lisez notre guide sur le sujet ou abonnez-vous à notre newsletterChaque jour, nous vous informons des actualités et nouvelles concernant la propagation du virus et ses conséquences sur les voyageurs.

Enfin, si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous envoyer un email ou à rejoindre notre communauté Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions

Auteur

Passionnée de voyages et de découvertes, Vicky est constamment à la recherche de nouveaux pays à explorer et de nouvelles cultures dans lesquelles s'immerger. Si vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas à la contacter par email et il lui fera un plaisir de vous répondre !

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.