Les aéroports des trois métropoles asiatiques de Singapour, Hong Kong et Taïwan sont pratiquement fermés. Par conséquent, ils seront bientôt inaccessibles pour le trafic aérien international. La fermeture de ces aéroports, qui sont considérés comme très importants au niveau international, est une nouvelle conséquence de la crise mondiale actuelle.

Les passagers en transit seront interdits de passage

À Taïwan, Hong Kong et Singapour, les mesures de lutte contre le coronavirus ont été considérablement renforcées. Par conséquent, les grands aéroports de ces petits États asiatiques sont également touchés, car les restrictions strictes en matière de voyages perturbent presque totalement les opérations.

Hong Kong

Depuis quelque temps déjà, aucun étranger n’était autorisé à entrer ou à faire un transfert à Hong Kong, de sorte que les passagers en transit ne sont plus autorisés à faire escale.

Cette dernière mesure est désormais également appliquée dans les aéroports de Singapour et de Taïwan. Les précautions et les restrictions s’appliqueront pendant les deux prochaines semaines, du moins pour l’instant.

Il est à noter que les étrangers en possession d’un permis de séjour valide peuvent toujours entrer à Taïwan.

Voici un aperçu des nouvelles mesures prises par les trois pays asiatiques :

Singapour

  • À partir du 24 mars, 23 h 59 : plus aucun transit
    • Durée : Jusqu’à nouvel ordre

Hong Kong

  • À partir du 25 mars : tous les ressortissants étrangers se verront refuser l’entrée et le transit
    • Durée : Deux semaines (au minimum)

Taïwan

  • À partir du 24 mars : plus de transit possible
    • Durée : Jusqu’au 7 avril

Ainsi, trois des plus importants aéroports asiatiques ont presque complètement fermé leurs portes en raison de la pandémie.

Bien entendu, ces mesures obligent également les compagnies aériennes opérant dans ces régions à repenser et à réduire davantage leur propre offre de vols, comme c’est le cas actuellement avec Singapore Airlines qui est contraint de réduire ses capacités de 96 %.

La situation dans les aéroports de Singapour, Hong Kong et Taïwan en bref

De plus en plus de grands aéroports sont victimes du coronavirus, ce qui a entraîné un durcissement des restrictions et des mesures ainsi que l’effondrement du nombre de réservations.

Malheureusement, il est fort probable que les précautions strictes prises à Singapour, Hong Kong et Taïwan durent plus longtemps que ce qui est prévu à l’heure actuelle, car la situation ne devrait pas s’améliorer au cours des deux semaines.

Pour en savoir plus sur l’impact du Coronavirus (Covid-19) sur l’industrie touristique, lisez notre guide sur le sujet ou abonnez-vous à notre newsletterChaque jour, nous vous informons des actualités et nouvelles concernant la propagation du virus et ses conséquences sur les voyageurs.

Si vous avez des questions concernant des annulations, des demandes de remboursement, des fermetures de frontières ou autre chose, n’hésitez pas à nous envoyer un email ou à rejoindre notre communauté Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.

Auteur

Passionnée de voyages et de découvertes, Vicky est constamment à la recherche de nouveaux pays à explorer et de nouvelles cultures dans lesquelles s'immerger. Si vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas à la contacter par email et il lui fera un plaisir de vous répondre !