De manière assez surprenante, l’aéroport international de Dubaï a signalé une baisse du nombre de passagers en 2019. En effet, pour la première fois depuis près de vingt ans, le nombre de passagers du plus grand aéroport des Émirats a connu une décroissance.

L’un des plus grands aéroports au monde

Les ambitions de la ville de Dubaï, elles, ne cessent de croître. En effet, dans le cadre du salon aéronautique de Dubaï, la compagnie aérienne Emirates a passé une commande d’avions à Airbus et Boeing de plusieurs milliards d’euros.

Aéroport international de Dubaï
Source de l’image : Aéroport international de Dubaï

Avec un volume de 89,1 millions de passagers en 2018, l’aéroport international de Dubaï a pris la troisième place dans le classement des plus grands aéroports du monde. Seuls l’aéroport international Hartsfield-Jackson d’Atlanta, en Géorgie, avec un total de 107,3 millions de passagers, et l’aéroport international de Pékin-Capitale, avec 100,9 millions de passagers, étaient devant l’aéroport de Dubaï.

L’année dernière, seuls 86,4 millions de passagers ont utilisé l’aéroport de Dubaï, soit près de 3 millions de moins qu’en 2018. Néanmoins, l’aéroport reste le plus grand aéroport du monde dans la catégorie des aéroports internationaux. Qu’est-ce qui explique les chiffres en baisse ?

Pannes d’avions et faillites

L’an dernier, l’aéroport a dû faire face à une série de défis. En effet, l’aéroport a dû fermer une piste pendant 45 jours. D’ailleurs, l’immobilisation au sol du Boeing 737 Max y est également pour quelque chose. Flydubai, la compagnie aérienne low cost d’Emirates, possède plusieurs appareils de ce type dans sa flotte. Flydubai s’est donc vu forcer d’exploiter moins de vols et, par le fait même, de transporter moins de passagers.

La faillite de la compagnie aérienne Jet Airways a également eu un impact négatif sur le nombre de passagers. Étant donné que la plupart des passagers passant par l’aéroport de Dubaï proviennent de l’Inde, il est évident que cette faillite a eu un impact sur le trafic annuel. En effet, près de 12 millions des passagers proviennent de l’Inde, contre 6,3 millions de passagers provenant de l’Arabie Saoudite.

Baisse du nombre de passagers à l’aéroport international de Dubaï en bref

La baisse du nombre de passagers dans l’un des plus grands aéroports du monde est étonnante. Alors que l’aéroport de Dubaï fait des investissements massifs pour agrandir l’aéroport et le moderniser, des variables incontrôlables sont malheureusement venus à l’encontre de l’expansion. En plus de la fermeture d’une piste, l’aéroport a dû faire face à l’immobilisation au sol du Boeing 737 Max et à la faillite de Jet Airways.

Qu’en pensez-vous ? Laissez-nous le savoir dans les commentaires !

Auteur

Passionnée de voyages et de découvertes, Vicky est constamment à la recherche de nouveaux pays à explorer et de nouvelles cultures dans lesquelles s'immerger. Si vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas à la contacter par email et il lui fera un plaisir de vous répondre !